Bah oui, trop plein de trucs qu'on a pas envie de balancer sur le facebook. (et le premier qui s'avise de créer ce lien, il finit aux sangliers au fin fond de la garrigue).

Un 40éme anniversaire qu'on envisage serein et que finalement, on en prend plein sa face, conséquences de ses propres actes, de la vie qu'est pas toujours une sainte nitouche.

L'arrêt de l'alcool, depuis six mois maintenant. Exorcisme.Reprise de contact avec soi, avec les autres. Sensations de fluides qui circulent dès la première semaine de sevrage. Lucidité. Des erreurs. Trop.

429203_3180275348376_603326882_n

La fin d'un autre addiction, plus saine, qui aura duré 25 ans pour moi, 22 pour elle.

424265_4420818321175_133093731_n

Encore un peu de mal à accepter cette réalité. Culpabilité de ne pas offrir à celui qui compte le plus ce qu'il méritait. Pardon mon p'tit gars.

Et puis... 

Et puis, se faire une raison, s'y contraindre, ou l'être. Se dire qu'on n'avait pas encore tout résolu des mystères de la vie et de ses entourloupes.

....

Et un jour...