Quand j'étais petit garcon et que je trainais mes guêtres dans celles de ma mère, alors qu'elle alignait les chemises sur la table à repasser, je me tapais les tubes de l'époque à la radio, pendant qu'elle les fredonnait: michel sardou, qu'aujourd'hui j'abhorre à juste titre (espère même pas avoir un extrait), Dave et sa Vanina, Dalida et sa disco à deux balles, etc, etc...

Et puis un autre, un moustachu sympa qui m'avait tiré des larmes avec une chanson sur son chien, dont la vie, trop courte l'avait inspiré(bah oui, j'avais 7 ans). Qui chantait la nature et l'humanité, au point que , gamin, ca a dû m'influencer un peu sur ce que je suis devenu.

Aujourd'hui, il nous quitte et ça me fout un peu les boules, pasqu'on se dit qu'un gars comme ça est increvable... et pourtant, non.

La bas (si j'y suis) un bel hommage

Découvrez la playlist ferrat avec Jean Ferrat